Emmanuel Van Rintel

Emmanuel van RintelEmmanuel Van Rintel a commencé à pratiquer l’aïkido à l’école, à l’âge de 14 ans, grâce à son professeur de français, par ailleurs professeur d’aïkido, Monsieur Jean-François Lahaut. En 1993, âgé de 18 ans, il retrouve son ancien professeur et poursuit la pratique de l’aïkido sous sa direction, à Bomel, au club Aïkibudo kai A.S.B.L. Attiré par cette discipline, il manque cependant de confiance en lui. Par la pratique, il surmonte sa timidité, prend de l’assurance et découvre l’aïkido comme voie de transformation, comme sa voie. Très vite, l’aïkido devient une passion qu’il veut à son tour transmettre et enseigner. Se formant plus de 20 ans aux côtés de son Sensei, Jean-François Lahaut, il participe à différents stages auprès de Sensei Tomita, Sensei Tamura, Sensei Alain Peyarache, Sensei Michel Bécart, Sensei Stéphane Goffin, Sensei Osawa, etc.

Parmi ces rencontres faites d’échanges et d’apprentissages, deux personnes en particulier influencent sa pratique et son style d’aïkido : Sensei Michel Vanhomwegen de l’École Aritomo Murashige ryu et Sensei Christopher Charles Moslin de l’Aïki budo Fraternity.

Emmanuel Van Rintel reçoit son Shodan (1er Dan) de l’École Murashige ryu, le 2 décembre 2001 à Bruxelles. C’est en Écosse que Chris Moslin lui remet son Nidan (2ème Dan) le 31 juillet 2005 et son Sandan (3ème Dan) le 13 mars 2010.

Début septembre 2013, il réalise un de ses rêves, fonder son propre Dojo, auquel il donne le nom de Kokki Dojo. Le travail de « Maîtrise sur soi » entamé il y a plus de 20 ans se poursuit aujourd’hui avec ses propres élèves…

Le travail porte ses fruits : le club s’agrandit vite et ouvre en 2015 un cours enfants et un cours seniors. Chacun y progresse à son rythme, dans la convivialité et l’esprit de partage.

Le titre de 4ème Dan (Yondan) obtenu par le sensei le 27 novembre 2016 des mains d’Anita Bonnivert (7ème Dan) et de Christian Boisdenghien (5ème Dan) témoigne du progrès accompli sur la Voie de l’harmonie et de la passion qui continue à animer Emmanuel Van Rintel dans la transmission de son expérience de pratiquant.